United Launch Alliance (ULA) veut s’intensifier au KSC

ULA s’attend à une hausse significative des lancements au Cap Canaveral dans les prochaines années et veut intensifier ses activités au Kennedy Space Center en Floride. Parmi les lauréats du CCiCAP de la NASA, deux utiliseront le lanceur Atas 5. Boeing bien sûr avec le CST-100 et Sierra Nevada Corporation avec le « Baby Shuttle » Dream Chaser.

United Launch Alliance lance déjà des Atlas V au KSC depuis les années 60 sur le site 41 (SLC-41) construit à la base pour les Titan IIIC/E et Titan IV et sur le site SLC-37B pour les Delta IV construit lui dans les années 90.

Après la mise à la retraite de la Navette Spatiale, le site historique LC-39 est disponible. ULA voudrait proposer à ses clients une solution simple et efficace pour l’assemblages des véhicules.

Le plus simple serait de se baser sur le modèle et les installations faites pour les fusées Saturne V et par la suite pour les Navettes du VAB (Vehicul Assembly Building).

ULA travail sur un MLP (Mobile Launcher Platform) pour ses Atlas et les Crawler Transporter (CT) pourront reprendre du service.

Pour le moment, seul le LC-39B est prêt pour recevoir plusieurs types de lanceurs (Dream Chaser/CST-100/SLS). Concernant le LC-39A son utilisation future demeure indéterminée suite à l’annulation d’un projet Constellation. Le site est resté tel qu’il était lorsqu’ Atlantis s’est lancée pour sa dernière mission le 8 Juillet 2011, avec la plate-forme de lancement mobile toujours en place. SpaceX et la NASA sont en discussion pour adapter le LC-39A pour le lancement de fusées lourdes Falcon Heavy avec des installations dédiées qui ne permettront sans doute pas la possibilité de lancer d’autres types de fusées.

SNC est en train de négocier avec la NASA pour utiliser un des complexes OPF (Orbiter Processing Facilities). CST-100 a déjà conclu un accord pour utiliser le OPF-3. Cette proximité avec le site permettra de réduire les coûts de lancement de manière significative. Cette synergie serait très profitable à la nouvelle direction que prend la conquête spatiale. Affaire à suivre donc.

En discuter sur le forum, ou laissez un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire