United Launch Alliance tagged posts

ULA progresse bien

Un grand pas franchi par ULA (United Launch Alliance)

De part et d’autre des Etats Unis, United Launch Alliance (ULA) vient de réaliser un avancement majeur en complétant pas moins de 5 objectifs sous une période de huit jours seulement. Marquant le rythme opérationnel sans précédent, la société a rappelé à leurs clients qu’ils évoluaient dans un marché de plus en plus concurrentiel.

A-United-Launch-Alliance-Atlas-V-rocket-carrying-NASAs-Mars-Science-Laboratory-MSL-Curiosity-rover-lifts-off-from-Launch-Complex-41at-Cape-Canaveral-Air-Force-Station-in-Cape-Canaveral-Florida-on-November-26-2011.-A

United Launch Alliance utilise des fusées Delta II, IV et Atlas V, ce dernier étant étroitement lié au programme C3PO (Commercial Crew and Cargo Program Office). En effet, ULA proposera une Atlas 5 à Boeing pour leur CST-100 et la Sierra Nevada Corporation pour le Dream Chaser...

Lire la suite

ULA : La fiabilité est leur principale préoccupation

La concurrence n’a jamais été aussi forte dans le domaine des lanceurs. Le PDG de SpaceX, Elon Musk affirme qu’Ariane Espace n’a aucune chance de rivaliser sur le prix d’un lancement mais par contre, les clients seront peut- être d’avantage séduits par les lanceurs de United Launch Alliance (ULA), ceci dû à leur impressionnant taux de réussite. La NASA justement choisit ses lanceurs nettement pour les missions MSL (Mars Sience Laboratory) et Juno.

ULA : La fiabilité est leur principale préoccupation

ULA : La fiabilité est leur principale préoccupation

Aujourd’hui, les clients qui souhaitent lancer leurs charges utiles en orbite ont plusieurs options, avec des sociétés basées dans le monde entier, parfois avec plusieurs options de lanceurs disponibles pour répondre à leur demande...

Lire la suite

United Launch Alliance (ULA) veut s’intensifier au KSC

ULA s’attend à une hausse significative des lancements au Cap Canaveral dans les prochaines années et veut intensifier ses activités au Kennedy Space Center en Floride. Parmi les lauréats du CCiCAP de la NASA, deux utiliseront le lanceur Atas 5. Boeing bien sûr avec le CST-100 et Sierra Nevada Corporation avec le « Baby Shuttle » Dream Chaser.

United Launch Alliance lance déjà des Atlas V au KSC depuis les années 60 sur le site 41 (SLC-41) construit à la base pour les Titan IIIC/E et Titan IV et sur le site SLC-37B pour les Delta IV construit lui dans les années 90.

Après la mise à la retraite de la Navette Spatiale, le site historique LC-39 est disponible. ULA voudrait proposer à ses clients une solution simple et efficace pour l’assemblages des véhicules.

Le plus si...

Lire la suite